Messi, Neymar, Paqueta… Ce week-end, les clubs de Ligue 1 seront privés de leurs joueurs sud-américains, retenus en sélection. Explications.

C’est un débat qui prend une place de plus en plus conséquente ces dernières années, et la tendance n’est vraisemblablement pas prête de s’inverser. En France comme ailleurs, les principaux acteurs du football professionnel ne le cessent de le répéter : les calendriers sont intenables et mettent en danger les organismes des joueurs. Malheureusement, les instances décideuses n’accordent pas assez d’importance à ces cris d’alarme, n’ayant de cesse d’ajouter de nouveaux matches à des programmes déjà surchargés. Résultat des courses, certains joueurs sud-américains devraient être dans l’incapacité de jouer sur plusieurs tableaux en ce mois de septembre.

Aurélien Tchouaméni, les doutes ne sont plus permis

En effet, la 10e journée des qualifications pour la Coupe du Monde 2022 étant programmée dans la nuit de jeudi à vendredi dans la zone AmSud, plusieurs joueurs de Ligue 1 concernés par ces matches vont être forcés de renoncer à la 5ème journée du Championnat de France. En cause, des délais de retours bien trop serrés, entre les temps de voyage et le décalage horaire. La 5ème journée de Ligue 1 débutant ce vendredi et prenant fin dimanche soir, voilà donc un timing qui pose problème.

Le PSG est particulièrement impacté

Disposant de nombreux internationaux sud-américains, le Paris Saint-Germain est la principale victime. Samedi, contre Clermont (17h00), le club de la capitale sera ainsi privé de Lionel Messi et Neymar, ses deux stars, mais aussi de Marquinhos, Leandro Paredes ou encore Angel Di Maria. Des absences notables, qui s’ajoutent au potentiel forfait de Kylian Mbappé, lequel a quitté prématurément le rassemblement de l’équipe de France après le match face à la Bosnie-Herzégovine (1-1). De plus, quid de Keylor Navas, gardien du Costa Rica, qui joue dans le nuit de mercredi à jeudi ? S’il pourrait être de retour à temps, on pourrait bien assister aux débuts de Gianluigi Donnarumma.
Outre le PSG, l’OL va devoir composer sans ses milieux de terrain Lucas Paqueta et Bruno Guimaraes. Côté marseillais, Gerson, buteur lors de son dernier match face à l’ASSE (3-1), manquera à l’appel. Chez les Verts justement, le Péruvien Miguel Trauco ne sera pas du déplacement à Montpellier. Enfin, Guillermo Maripan, défenseur de l’AS Monaco, va devoir déclarer forfait. Une situation problématique, qui s’explique en partie par une décision forte de la FIFA. Pour rappel, l’instance impose cette saison aux clubs de mettre leurs joueurs à la disposition des sélections, parfois au détriment des matches de championnat… Et cela va se répéter encore à deux reprises.

Source : Besoccer

MaliwebSports
Messi, Neymar, Paqueta… Ce week-end, les clubs de Ligue 1 seront privés de leurs joueurs sud-américains, retenus en sélection. Explications. C’est un débat qui prend une place de plus en plus conséquente ces dernières années, et la tendance n’est vraisemblablement pas prête de s’inverser. En France comme ailleurs, les principaux...