equipe nationale mali aigles capitaine seydou keita match amicale

Je ferai toujours le maximum pour l’équipe nationale. Quand on joue dans une grande équipe qui participe à la Ligue des champions, on ne peut pas refuser de venir en sélection pour aider son pays, explique le milieu de terrain. Tant que je serai au haut niveau et tant que je serai capable d’apporter quelque chose à l’équipe, alors je serai toujours là. On peut changer de club, mais on ne peut pas changer de pays. Je suis très fier d’être encore capable de porter les couleurs du Mali ».

 

 

En 2002, Seydou Kéïta était déjà entraîné par Henry Kasperczak avec le Mali. «On se respecte beaucoup et on a tous les deux envie d’apporter notre expérience à l’équipe pour faire mieux que lors de la CAN 2012 et 2013 (deux fois sur la troisième marche du podium, ndlr) », confie le joueur. Mais il va falloir dans un premier temps obtenir la qualification. «Avec tout ce que j’ai gagné, je n’ai pas de pression. Je joue au football parce que j’aime ça. Je ne me projette pas et on fera le bilan en fin de saison», avoue le capitaine des Aigles du Mali.

 

ABH

SOURCE: L’Indépendant

kanteSports
Je ferai toujours le maximum pour l’équipe nationale. Quand on joue dans une grande équipe qui participe à la Ligue des champions, on ne peut pas refuser de venir en sélection pour aider son pays, explique le milieu de terrain. Tant que je serai au haut niveau et tant...