L’ATP ne compte pas faciliter la tâche au roi de la terre battue. En effet, Rafael Nadal a lui-même expliqué qu’il préfère jouer en journée, cependant, son match face à Novak Djokovic se jouera bien en session nocturne. Alors que la polémique fait rage au sujet de cette décision, Carlos Moya pense qu’il ne s’agit que de business.

Malgré sa sortie à l’issue de sa victoire face à Botic van de ZandschulpRafael Nadal n’a pas été écouté. En effet, comme l’a expliqué le Majorquin, il préfère jouer durant la journée, faisant passer un petit message en direction de l’ATP : « Je n’aime pas les sessions de nuit, je l’ai déjà dit. Je n’aime pas jouer sur terre battue la nuit ». Toutefois, le numéro 5 mondial sera à nouveau contraint de jouer sous la nuit étoilée parisienne, puisque son quart de finale face à Novak Djokovic débutera ce mardi à 20h45. Une décision que son entraineur, Carlos Moya, explique d’une seule façon.

« C’est une question de business et nous le comprenons »

Pour RMC SportCarlos Moya est revenu sur la décision de programmer le match entre Rafael Nadal et Novak Djokovic. Selon lui, si l’ATP n’a pas écouté la requête du Majorquin, c’est seulement pour une question d’argent : « Je ne parlerais pas de manque de respect contre Nadal, mais, évidemment, Rafael a du crédit en ayant gagné 13 fois le tournoi, et s’il a une requête, on devrait l’écouter. Nadal fait partie de l’histoire de Roland‐Garros. Personne n’est plus grand que Roland‐Garros, personne n’est plus grand que les Grands Chelems, mais, à la fin, c’est une question de business et nous le comprenons. »

Source: https://le10sport.com