La 3ème journée du tournoi s’est déroulée lundi dernier au stade Mamadou Konaté. Deux rencontres étaient au programme : COB-Stade malien et Réal-Djoliba. En première heure les Olympiens et les Blancs se sont neutralisés 2-2 et en deuxième heure, les Scorpions ont dominé 2-0 les Rouges.

 

championnant national attaquants lassana diarra djoliba rencontre football

Tactiquement bien en place, l’équipe de l’ex-Base et celle de Sotuba ont gratifié les spectateurs d’un beau match. Le début de la rencontre sera équilibrée, mais au fil des minutes l’arrière garde expérimentale du COB laisse des espaces et multiplie les erreurs devant les expérimentés stadistes (Soungalo Diakité, Souleymane Dembélé et autres Aimé Koffi). C’est suite à une de ces erreurs que le Stade malien ouvrira le score. Tout partira d’un centre anodin de Soungalo Diakité qui sera mal apprécié par le gardien du COB, Mamadou Diarra. Souleymane Dembélé qui avait bien suivi pousse le cuir au fond des filets (1-0, 25è min). La réaction du COB ne se fait pas attendre longtemps. Une dizaine de minutes seulement après l’ouverture du score par Souleymane Dembélé, Ismaïla Diarra remet les deux équipes à égalité. Le jeune Aboubacar Diarra perse la défense stadiste et écarte à droite pour Naby Bangoura qui centre à son tour pour Ismaïla Diarra dont la tête trompe le gardien Adama Keïta, (1-1, 37è min). La mi-temps interviendra sur ce score de parité 1-1. En 2è période, le Stade malien reprend l’avantage juste avant l’heure de jeu avec ce coup franc de Soungalao Diakité (un mini corner) qui fait mouche (2-1, 62è min). Mené à nouveau au tableau d’affichage, le COB construit petit à petit son jeu. A la 67è minute, le milieu offensif des Verts, Mamady Diané voit sa tentative capter en deux temps par le keeper stadiste, Adama Keïta. Ce ne sera que partie remise pour les Olympiens qui égalisent en fin de match grâce à Djibril Coulibaly. A la réception d’une balle d’Alseny Bangoura, l’attaquant olympien contrôle le cuir de la poitrine et enchaîne avec une frappe sous la barre, (2-2, 84è min). Les deux équipes se quitteront sur ce score de 2-2. La 2è rencontre de la journée s’est disputée à cent à l’heure entre le Réal et le Djoliba. Avec un savant mélange d’anciens joueurs et d’ «Académiciens», le Réal a dominé la partie de la tête et des épaules. Dès le coup d’envoi de la rencontre les deux équipes se montrent entreprenantes, mais c’est le Réal qui obtient les meilleures occasions. Malgré leurs bonnes intentions, les Rouges ne parviennent pas à inquiéter le portier du Réal, Amadou Tembely. Très techniques et vifs, les Scorpions utiliseront les côtés pour mettre à mal l’arrière garde djolibiste. Après un quart d’heure de jeu, le Réal ouvre logiquement le score par l’intermédiaire d’Abdoul Aziz Touré qui transformait ainsi un penalty consécutif à une faute de main de l’arrière latéral du Djoliba, Segla R. Kiki dans sa surface de réparation, (1-0, 15è min). Le Réal continue de dominer le jeu et double la mise à 5 minutes de la pause grâce à Christophe Diallo qui prolonge du pied un coup franc d’un partenaire, (2-0, 40è min). Grâce à ce succès (son 2è depuis le coup d’envoi du tournoi), le Réal prend la tête du classement avec 6 points, contre 4 pour le Djoliba et le Stade malien. Le COB ferme la marche avec 2 points.
Djènèba BAGAYOKO