Cette année, les deux géants du football national ont fait signer, pas moins de 24 joueurs, dont plusieurs étrangers.De son côté, le Réal enregistre l’arrivée de 7 nouveaux éléments. Etat des lieux

Une fois encore, le Stade malien et le Djoliba ont été les plus actifs sur le marché des transferts. Champions du Mali en titre, les Blancs de Bamako ont ratissé large en faisant signer, pas moins de 16 joueurs.

Parmi les nouveaux joueurs qui ont débarqué à Sotuba, figurent des étrangers. Les nouvelles recrues ont pour nom : les gardiens de but Mohamed Niaré (ex-Génération Foot, Sénégal), Idrissa Kouyaté (ex-Nouadibou, Mauritanie), Ismaël Simpara (ex-Génération Foot, Sénégal), l’Ivoirien Yeo Seo (ex-CI Kamsar, Guinée), les milieux de terrain Issa Diouf (ex-Génération Foot, Sénégal), Momi Illaire (ex-WAC du Maroc), Mohamed Cherif Koné (ex-USC Kita), Moussa Diakité (ex-JS Kairouanaise, Tunisie) l’attaquant Mamadou Coulibaly (ex-Adama City, Éthiopie) et Abdramane Traoré (ex-LC. BA).

Côté départ, cinq joueurs ont quitté le club dont l’emblématique gardien de but Djigui Diarra, les défenseurs Issaka Samaké et Yacouba Doumbia, le milieu de terrain Sadio Kanouté et l’attaquant Demba Diallo.

Le Djoliba n’est pas demeuré en reste. Outre les deux milieux de terrain du Réal de Bamako, Mohamed Sangaré et Amadou Haïdara, les Rouges ont recruté six nouveaux éléments, dont le Guinéen Ousmane Diallo (ex-Satellite FC de Guinée).

Les cinq autres joueurs sont Bakara Traoré (ex-AS Police), Nankoma Keïta (ex-FC Diarra), Mamadou Sacko (ex-ASKO). Le gardien Mahamoud Traoré (ex-Nianan) et l’attaquant Hamidou Sinayoko (ex-Onze Créateurs de Niaréla).

Tout comme le grand rival stadiste drivé par le technicien français, le Djoliba est également conduit par un nouvel entraîneur, à savoir Baco Seck passé notamment par le COB, le CSD, l’AS Bakaridjan pour ne citer que ces quelques clubs.Derrière le Stade malien et le Djoliba, on retrouve le Réal qui enregistre l’arrivée de quatre nouveaux joueurs : Aboubacar Wagué (ex-LC. BA), Issa Keïta (ex-Guidars), Mamoutou Keïta (ex-FC Badeya) et Chaka Kanté (ex-FC Lakika.) Selon le secrétaire général du Réal, Souleymane Doumbia, le club est en discussions avec Émile Koné du Djoliba et Sambou Sidibé du Stade malien.

Le défenseur central Hamidou Maïga et les attaquants N’Tji Amadou Samaké et Moctar Mohamed Cissé sont également annoncés du côté de Djicoroni-Para. S’ajoutent à la liste cinq jeunes qui évoluaient jusque-là dans l’équipe réserve : Cheick Oumar Keïta, Ibrahim Diogo Konaté, Mohamed Lamine Camara, Drissa Diarra et Cheicknè Hamala Diakité.

Au total, sept joueurs ont rejoint le COB dont l’ancien international U20, Souleymane Sissoko «Michi» qui retourne au bercail après quelques années passées aux Rivers United du Nigeria. Les six autres éléments qui ont posé leurs valises à l’ex-Base sont les défenseurs Bourama Bagayoko (ex-FC Syba), Daouda Traoré (ex-Onze Créateurs), les milieux de terrain Mahamadou G. Yara et Seydou Traoré (ex-CSK), Oumar Tangara (ex-ASB) et l’attaquant Cheick HamalaMacalou (ex-AS Bakaridjan).

Surprenants deuxièmes du championnat l’année dernière, les Onze Créateurs ont fait signer les défenseurs Sagnon Fomba (ex-Nianan), Mohamed Dembélé (ex-FC Gaoussou) et Lamine Camara (ex-Africa Foot), les milieux de terrain Moussa Diarra (ex-Asom), Ousmane Konaté (ex-USC Kita) et Moussa Camara (ex-Racine club).

Ce sont donc six 6 nouveaux joueurs qui ont rejoint l’équipe drivée par Djibril Dramé, le seul technicien qui, à ce jour, a réussi à conduire une équipe malienne au sacre continental (vainqueur de la Coupe CAF en 2009 avec le Stade malien). Selon le secrétaire général de la Ligue de football du District de Bamako, Sambou Sidibé tous les transferts sont faits conformément aux textes en vigueur, c’est-à-dire, après démission du joueur de son ancien club. «Les avis de démissions sont payés au niveau de la fédération et coûtent 25. 000 Fcfa

Le joueur démissionnaire doit remplir le formulaire et l’envoyer à la fédération par la poste. C’est le cachet de la poste qui fait foi», précise le secrétaire général de l’instance dirigeante du football de la capitale. Mais, ajoute Sambou Sidibé, après la démission du joueur, le club acquéreur doit payer des indemnités pour que le transfert soit effectif.

Seïbou S. KAMISSOKO

Source : L’ESSOR
MaliwebSports
Cette année, les deux géants du football national ont fait signer, pas moins de 24 joueurs, dont plusieurs étrangers.De son côté, le Réal enregistre l’arrivée de 7 nouveaux éléments. Etat des lieux Une fois encore, le Stade malien et le Djoliba ont été les plus actifs sur le marché des...