Kingsley Coman s’attendait peut-être à voir son coéquipier du Bayern Munich, Benjamin Pavard, être titulaire face à la Tunisie sur le couloir droit. Mais c’est Disasi qui a débuté la rencontre, laissant Pavard ruminer sa déception sur le banc de touche. Le Français est-il moralement touché ? Son compère Coman assure que non.

«J’ai parlé un peu avec lui après le match. Il travaille beaucoup, il est très motivé. Je n’ai aucun souci à me faire. Il sera prêt pour le reste de la compétition », a-t-il déclaré en conférence de presse.

 

Source: footmercato.net